Reconversion professionnelle

Tous les travailleurs-euses en fin de contrat ne réunissent pas les conditions fixées par la loi pour bénéficier d’un outplacement (notamment l’âge). Un plan de reconversion professionnelle peut être proposé à tout ex-collaborateur pour lui permettre de rejoindre le plus rapidement possible le marché de l’emploi.

  • Objectifs :
    Licencier est toujours délicat. Proposer une procédure de reconversion professionnelle est un moyen idéal pour permettre à un ex-collaborateur de rebondir, d’élaborer un nouveau projet professionnel et un plan d’action.
  • Personnes concernées :
    • Tout travailleur ou travailleuse en préavis (presté ou non).
    • Toute personne ayant terminé son préavis.
  • Méthodologie :
    • Réalisation d’un portefeuille de compétences.
    • Approche des métiers et des aires de mobilité.
    • Construction d’un plan d’action.

    Ce dispositif repose sur une double investigation :

    • analyse des déterminants internes : compétences, ressources, motivations, freins.
    • analyse des déterminants externes : opportunités, exigences et contraintes de l’environnement socioprofessionnel.
  • Durée :
    • Minimum 10 séances d’entretiens individuels de 2h (assurés par la même consultante) pour réaliser un bilan de compétences et un plan d’action.
    • Possibilité d’ajuster la proposition en fonction des besoins jusqu’à 30h d’entretiens individuels incluant un coaching de recherche d’emploi.

    Ces séances se répartissent idéalement sur une durée de 6 mois, avec une fréquence minimum d’un entretien toutes les 2 semaines en début de procédure.